Twitter : la plainte de Donald Trump pour revenir sur le réseau social a été rejetée

Twitter : la plainte de Donald Trump pour revenir sur le réseau social a été rejetée

La plainte de l’ancien président américain dans laquelle il accusait la plateforme de censure a été jugée irrecevable par un tribunal californien.

Avec le rachat de Twitter par Elon Musk, Donald Trump a récemment déclaré qu’il ne reviendrait pas sur le réseau social. Banni de la plateforme en janvier 2021 pour incitation à la violence, l’ancien président des États-Unis envisage de rester sur Truth Social, son propre réseau social lancé en février. L’année dernière, il a pourtant porté plainte contre Twitter, avec d’autres individus dont les comptes ont été suspendus, afin de pouvoir revenir sur la plateforme. Cette plainte vient d’être jugée irrecevable par un tribunal californien.

Donald Trump et les co-plaignants ont accusé le réseau social de « censure » en violation de leur droit à la liberté d’expression garanti par le premier amendement à la Constitution des Etats-Unis. Le juge californien James Donato indique cependant que « les plaignants ne sont pas en position de force ». En effet, Twitter est une entreprise privée et « le premier amendement ne s’applique qu’aux restrictions d’expression imposées par le gouvernement ».