Facebook n’a aucune idée de ce qu’il fait à vos données.

Facebook n'a aucune idée de ce qu'il fait à vos données.

Si vous n’êtes pas sûr de ce que Facebook fait de vos données personnelles, rassurez-vous : l’entreprise n’en sait pas beaucoup plus que vous. Motherboard a publié un document interne à l’entreprise, dans lequel les ingénieurs confirment qu’ils « n’ont pas un niveau de contrôle et d’explication adéquat » sur la façon dont leurs systèmes utilisent les données des utilisateurs.

Concrètement, Facebook n’a pas de système interne « fermé », mais plutôt des « frontières ouvertes », ce qui rend très compliqué le suivi des données. Dans le rapport, les équipes se permettent une analogie assez frappante :

Imaginez que vous tenez une bouteille d’encre dans votre main. Cette bouteille d’encre est une combinaison de toutes sortes de données utilisateur (données de tiers, données de première partie, données sensibles, Europe, etc.). Versez cette encre dans un lac d’eau (nos systèmes de données ouverts / notre culture ouverte) et faites-la circuler partout. Comment remettre cette encre dans la bouteille ? Comment le réaménagez-vous, pour qu’il ne passe qu’aux endroits autorisés du lac ?

Le document a été rédigé l’année dernière par des ingénieurs de la confidentialité au sein de l’équipe des produits publicitaires et marketing de Facebook. Ces équipes s’alarment de ne pas avoir suffisamment de contrôle sur les données, ce qui pourrait empêcher l’entreprise de modifier sa politique.

Par exemple, il ne pouvait pas s’engager dans certaines actions, comme dire « nous n’utiliserons pas les données X à des fins Y ». Un vrai problème quand on sait que de nombreux pays ont resserré le fil en matière de protection des données privées ces dernières années, en introduisant des demandes spécifiques.

Quand : la possibilité de configurer Facebook et Instagram en Europe existe toujours 🆕

Une carte mère a interrogé un ancien employé de l’entreprise, qui a confirmé que bien que Facebook ait une idée de la quantité de données qu’il collecte, il ne sait pas où vont ces informations. Selon lui, le problème fournit une couverture à Facebook, qui peut affirmer de manière crédible qu’il ne sait pas ce qu’il a sur ses serveurs.

Face à ces révélations, un porte-parole sur Facebook a démenti que l’entreprise ne respecte pas certaines réglementations. « Parce que ce document ne décrit pas nos processus et contrôles étendus pour se conformer aux réglementations en matière de confidentialité, il est tout simplement inexact de conclure qu’il montre une non-conformité. »

Les représentants ont confirmé à Motherboard que bien que Facebook n’ait pas de contrôle technique « sur chaque élément de données », il dispose d’un outil pour empêcher que certaines informations ne soient utilisées dans des contextes particuliers (comme à des fins publicitaires).

La seule limite posée par la jurisprudence est que la diffusion de l’image est « exempte de toute recherche de sensationnalisme et de toute injustice et ne porte donc pas atteinte à la dignité de la personne représentée » (Cass. Civ.

Comment les données sont échangées sur Internet ?

Les données échangées sur Internet sont fournies avec le protocole HTTP, HyperText Transfer Protocol, HTTPS est également disponible pour HTTP Secure, qui fonctionne comme HTTP à tous égards, sauf que les données sont cryptées. Lire aussi : Mobile gratuit : ce forfait mobile 90 Go est à 8,99 € pour une durée limitée.

Quel type de données est le plus couramment échangé sur Internet ? Entre le nombre de vidéos mises en ligne sur Youtube, les tweets échangés chaque jour, et les emails envoyés par seconde, le volume est impressionnant. Cette infographie montre les principales sources de données quantifiables sur Internet, y compris les chiffres pertinents.

Quelles sont les informations transmises par Internet ?

Les informations sont transmises sur Internet avec un ensemble standardisé de protocoles de transmission de données permettant diverses applications telles que le courrier électronique, le World Wide Web, la messagerie instantanée, le partage de fichiers peer-to-peer, le streaming, la baladodiffusion, la téléconférence. A voir aussi : Twitter envisagerait une offre d’achat d’Elon Musk.

Quels sont les 5 principaux protocoles de communication sur Internet ?

Protocoles Internet

  • Le protocole « TCP » : (Transmission Control Protocol). … Lire aussi : Facebook devant un tribunal britannique pour défendre le rachat de Giphy.
  • Le protocole « UDP » : (User Datagram Protocol). …
  • Le protocole « ICMP » : (Internet Control Message Protocol). …
  • Le protocole « SMTP » : (Simple Mail Transfer Protocol). …
  • Le protocole « POP » : (Protocole Post Office).

Google I/O 2022 : Android tease de nouvelles fonctionnalités à venir
Sur le même sujet :
A quelques heures de son événement I/O 2022, Google évoquait les nouveautés…

Comment désactiver les amis à proximité sur Facebook ?

Pour désactiver votre partage de position, cliquez sur le couloir dans le coin supérieur droit de l’écran, puis réglez le curseur de localisation sur Désactivé dans la section des amis environnants. Dans le même écran, vous pouvez également modifier les paramètres de localisation et désactiver l’historique des positions.

Comment fonctionnent les Amis à proximité sur Facebook ?

Comment supprimer amis à proximité sur Facebook ?

Appuyez sur à côté de votre nom en haut à droite. Sélectionnez les paramètres. Touchez pour désactiver les amis à proximité ou pour les désactiver.

Pourquoi j’ai plus amis à proximité sur Facebook ?

L’option Amis Facebook à proximité n’est disponible que sur les appareils iOS ou Android. Par défaut, il est désactivé, vous devez donc l’activer manuellement. Il fonctionne avec la localisation, il doit donc être activé sur votre téléphone lorsque vous utilisez Facebook.

Est-ce que Facebook peut indiquer à vos amis que vous vous trouvez à proximité ?

Rassurez-vous : cette nouvelle fonctionnalité est désactivée par défaut. Pour l’activer, vous devez vous rendre dans le menu de l’application Facebook, cliquer sur « Amis à proximité » et choisir avec qui vous souhaitez partager votre position (vos amis, vos amis proches ou une liste d’amis).

Forfait mobile : une journée pleine de promotions (BIG RED, Very B&You, promo Orange 70GB, etc.)
Lire aussi :
Si vous cherchez à économiser gros sur votre forfait mobile, c’est le…

Pourquoi il semble difficile de faire respecter le droit à l’image sur les réseaux sociaux ?

Jamais sans mon droit à l’image Le droit à l’image découle du droit au respect de la vie privée. Le législateur exige donc qu’une autorisation explicite et spécifique soit établie pour chaque utilisation de l’image d’une personne. En l’absence de cet accord, il n’est pas possible d’utiliser l’image d’autrui.

Quelles sont les conditions de contrefaçon du droit à l’image ? Atteinte au droit à l’image L’image d’une personne ne peut être diffusée sans son accord personnel, quel qu’en soit le support. Pour qu’il y ait atteinte au droit au respect de la vie privée ou au droit à l’image, il faut qu’une identification de la personne représentée soit possible (Civ.

Comment faire respecter le droit à l’image ?

Dans le cas d’une photo prise dans un lieu public, votre autorisation est requise si vous êtes isolé et reconnaissable. L’image peut être transmise via la presse, la télévision, un site internet, un réseau social… En pratique, le photographe/vidéaste doit obtenir votre autorisation écrite avant de transmettre votre image.

Comment Respecte-t-on le droit à l’image d’une personne dont on diffuse la photographie ?

Nous pouvons être autorisés à transférer l’image d’une personne, mais nous ne pouvons pas être titulaires de son droit à l’image. L’autorisation est a priori requise quel que soit le lieu, public ou privé, dans lequel la personne a été photographiée ou filmée.

Android 12 : comment répéter les notifications sur votre smartphone
Ceci pourrez vous intéresser :
Il fut un temps où tout ce que vous deviez faire pour…