Existe-t-il un VPN dans Edge ? Ceci est un projet Microsoft

Existe-t-il un VPN dans Edge ? Ceci est un projet Microsoft

Microsoft veut intégrer un VPN dans Edge, son navigateur web. Avant lui, d’autres navigateurs avaient sauté le pas.

VPN natif à la périphérie ? C’est la direction que Microsoft pourrait bientôt prendre pour étendre les fonctionnalités de son navigateur Web. Le site Neowin, dans son édition du 27 avril, a découvert une page de support sur le site officiel de l’entreprise américaine toujours en place, qui propose un outil renforçant la sécurité de sa connexion à Internet.

Un VPN gratuit avec 1 Go de trafic chaque mois

Un VPN gratuit avec 1 Go de trafic chaque mois

Un VPN, ou réseau privé virtuel en français, est un système qui permet d’établir une connexion directe et sécurisée sur votre ordinateur. Il peut s’agir de se connecter aux ressources de l’entreprise ou à un serveur qui sert ensuite de waypoint pour accéder ensuite au Web. C’est sur ce deuxième usage que la firme de Redmond entend se positionner. Sur le même sujet : Orange célèbre les smartphones Samsung lors de son Live Shopping. Plus vulgairement, un VPN permet de brouiller les pistes en ajoutant un intermédiaire à votre connexion. Par conséquent, cela vous permet, dans certains cas, de changer de pays virtuel.

Le VPN fourni par Microsoft permettrait aux utilisateurs d’Edge de protéger leurs données en cryptant leur connexion, en masquant leur véritable localisation géographique, et en évitant la poursuite de services tiers (ce qui permet de ne plus avoir de publicités ciblées, mais des publicités génériques). Bref, l’outil présenté par le non-géant est similaire à ce qui existe ailleurs sur le marché, notamment l’iCloud Private Relay d’Apple, intégré à Safari.

Ce VPN est intégré à Edge et repose sur un partenariat avec Cloudflare – cette société américaine spécialisée dans divers services sur les sites web, mais aussi pour les internautes. Il s’agit d’un accès gratuit, mais avec une utilisation limitée à un gigaoctet de trafic par mois. Pour le surf de tous les jours, c’est suffisant, mais pas pour l’utiliser par exemple avec le streaming vidéo. Ne vous attendez donc pas à ce que Netflix pense que vous êtes aux États-Unis avec Edge, à moins qu’une version payante ne soit également lancée.

Si Microsoft devait réellement entrer sur ce marché, la société entrerait alors dans un secteur dans lequel plusieurs autres éditeurs de navigateurs web nagent déjà. En effet, depuis 2016, Opera a intégré un VPN gratuit et illimité dans son logiciel. Mozilla a fait la même chose avec Firefox, mais avec un forfait payant. Et comme mentionné ci-dessus, Apple fait à peu près la même chose avec Private Relays sur Safari. Lorsque ce VPN sera lancé, Google Chrome sera le dernier des principaux navigateurs sans VPN intégré.

Réseaux sociaux : pourquoi peut-on tout dire sur Twitter ?
Lire aussi :
« La liberté d’expression est le fondement de la démocratie, et Twitter est…